Richèse
Richèse

Caractéristiques

  • Nom : Richèse
  • Système stellaire : Epsilon Eridani
  • Lunes : 1 lune artificielle
  • Habitabilité : Classe IV
  • Maison noble : Richèse
  • Exportation principale : Technologie (vaisseaux spatiaux, miniaturisation, machines sophistiquées)
  • Langues : Galach
  • Lieux importants : Castel Richèse, Lugdynym et Cité Richèse

Présentation

Seule rivale d’Ix en matière d’avancées technologiques, Richèse teste elle aussi les frontières établies face aux machines pensantes. La population est disséminée autour de la planète dans des villes de taille moyenne.

Histoire

Cette planète était au départ l’un des Mondes synchronisés contrôlés par les machines pensantes. Après la Grande Purge, elle acquit une place de premier plan sous la férule de la Maison Richèse. À cause des ravages provoqués par le conflit sur la planète, sa population devint encore plus dépendante de la technologie pendant la reconstruction. La Maison persévéra dans ce domaine, ce qui lui permit de conserver d’importantes connaissances à ce sujet et d’exceller dans l’art de la miniaturisation. C’est d’ailleurs la marque de fabrique des appareils qu'elle produit. Richèse devint le premier fabricant des Longs-courriers, les vaisseaux colossaux capables de plisser l’espace, pour le compte de la Guilde, et la responsabilité des opérations de récolte d’épice sur Arrakis lui échut également. Sa prépondérance sur ces deux marchés conduisit plusieurs autres Maisons nobles à intriguer pour sa chute. Les Richèse eurent les yeux plus gros que le ventre. La guerre économique qui les opposa à la Maison Vernius d’Ix acheva leurs finances et les poussa à la faillite. Pour sauver leur Maison et la planète, ils furent contraints de réduire les coûts et de produire des objets de moindre qualité. En perdant cette guerre, ils perdirent aussi le monopole sur la distribution des Longs-courriers au profit de leurs rivaux Vernius. Dans la foulée, le contrôle d’Arrakis leur échappa au profit des Harkonnen et les Vernius leur portèrent un dernier coup. Les rumeurs qu’ils propagèrent insinuaient que toute la technologie de Richèse n’était rien d’autre qu’une mauvaise copie de celle d’Ix. Si la Maison garda un rôle essentiel dans l’univers en tant que planète technologique, sa réputation vola en éclats sur toutes ses inventions. Elle résista cependant sur leur plus grande réussite : les miroirs richésiens, des cellules électriques miniaturisées qu’aucune autre société n’est capable de reproduire. Pour finir, Shaddam IV détruisit la lune artificielle de Korona, et avec elle toute la contrebande d’épice de la Maison. Cette attaque tua par inadvertance le savant Haloa Rund et son prototype de non-espace.

Culture

La société de Richèse accorde une grande importance à l’équilibre entre la réussite professionnelle et la vie familiale.

Environnement

Cette planète de classe standard possède des saisons différentes, des pluies et des étés semblables à ceux d’un monde tempéré.

Lieux importants

Une unique lune artificielle, Korona, se trouvait autrefois en orbite autour de Richèse. Le satellite était une station de recherche, mais aussi le repaire de contrebandiers d’épice qui opérèrent pendant des décennies avant d’être démasqués. Lorsque l’Empire découvrit ce deuxième objectif, il détruisit la lune au cours de la Grande Guerre de l’épice. Une partie de ses débris retomba sur la planète et le reste continua de tourner autour d’elle. Plusieurs fois dans l’année, certains entrent dans l’atmosphère où ils se consument, ou bien s’abattent au sol et y creusent des cratères.