Disparition à Port-sable
Disparition à Port-sable

Acte 1 - Mordre à l'hameçon

Vous vous tenez sur les quais de la cité lagunaire de Port-sable. Votre voyage depuis la cité franche des Marches du Piémont, Port-libre, a été long et inconfortable, c'est donc avec un sentiment de liberté que vous déambulez sur les quais animés.

Malheureusement, vous n'êtes pas chargé d'or, ni même d'argent. Le marchand qui vous a engagé a dû vous libérer après que sa cargaison d'épices fines ait péri durant le voyage. Vous étiez censés voyager vers des ports plus éloignés, mais il semble maintenant que vous allez devoir vous débrouiller par vous-mêmes à Port-sable - au moins pour un certain temps.

L'action sur les quais est fascinante. Il y a des navires au port venant du monde entier, transportant toutes sortes de marchandises exotiques et pélerins en route pour la cité sainte de Laelith. Marins, marchands et pélerins de toutes les origines et de tous les milieux se mêlent sur les quais. L'argent change de mains si vite que vous pouvez à peine suivre les transactions qui s'y font. Les images et les sons sont si omniprésents que vous que vous ne remarquez presque pas le groupe d'hommes qui s'est formé autour de vous.

C'est une bande de durs à cuire, des marins aux visages marqués par des cicatrices. Le chef, un homme édenté très largement tatoué, sourit de travers et vous interroge : "Vous venez tous de vous porter volontaires pour une vie passionnante en mer. Préférez-vous la manière douce ou la manière forte ?"

Événements